DECLARATION AU CCE

AIRBUS OPERATIONS SAS

28 JUIN 2017 

Contrairement à ce qui été annoncé à l’origine, le projet GEMINI et la réorganisation des fonctions transverses dans le groupe ont des conséquences notoires sur AIRBUS Commercial Aircraft en général et sur Airbus Opérations SAS en particulier.

Ces impacts posent à la fois un problème de fonds sur la lisibilité de la stratégie conduite par ces fonctions et un problème de forme sur les solutions d’organisations retenues, les processus de gestion des ressources humaines et le respect des règles et du cadre social.

Ces problèmes concernent en particulier le projet de création de la filiale « ExO » rattachée à AIRBUS Group, qui fait appel à des compétences issue de l’ensemble des filiales, dont celle de la fonction « E » au sein d’AIRBUS Opérations. Ils concernent aussi la réorganisation des fonctions ICT, GW et P.

Par conséquent, nos organisations FO, CFE-CGC, CFTC revendiquent la suspension immédiate de ces projets de transformation et/ou d’organisation au sein d’AIRBUS Opérations, dans l’attente :

  • De la présentation devant nos instances représentatives de toutes les informations nécessaires à la compréhension des enjeux stratégiques posés.
  • Des garanties données aux salariés quant au respect de leurs droits s’appuyant sur le  droit social français.

Faute de quoi, nos organisations FO, CFE-CGC, CFTC n’hésiteront pas à demander une analyse stratégique, industrielle et sociale, pilotée par le CCE et confiée à un cabinet d’expertise.

Pour conclure, nos organisations habituées à plus de transparence en matière d’informations sociales, s’étonnent de l’accumulation de ces projets de transformations et d’évolutions et ils s’inquiètent d’une telle opacité envers les salariés et leurs représentants, sur des sujets pourtant d’une extrême gravité.

Nous affirmons que ces méthodes sont de nature à remettre en question la confiance qui préexistait jusqu’ici et que nous considérons comme préalable à un vrai dialogue social.

 

Décla CCE